RSS

Patricia au boulot- Chroniques part I

Laissez-moi vous introduire Patricia au boulot- Chroniques sous un angle humoristique et réfléchi pour parcourir avec moi dans le temps, le monde du travail vécu par une femme bipolaire, majeure et vaccinée depuis 199…

Une chose est certaine cependant.  Depuis que Patricia réalise des sessions AM ou PM à notre bureau-Jarry dès septembre 2011…elle est résolument ‘’Recovery oriented’’ ?

Patricia…avec un environnement adapté…tu es la collaboratrice la plus productive de tous nos membres « EmpowermentIsComing.org »

Lâches pas Pat…tu y arrivais, tu y arrives…donc tu arriveras…écoutons Patricia C.

RobertSargent@ReprendrePouvoir.org
Usager/directeur 514 728-6391 p. 335
7025, ave Rondeau,

Anjou, Québec, Ca

H1K 4Z1

www.ReprendrePouvoir.org

https://KeepTalkingBlogue.wordpress.com

www.FaceBook.com/ReprendrePouvoir

Patricia, c’est moi, jeune femme de 35 ans qui a eu son premier emploi d’animatrice de camp de jour en science à 15 ans, alors que je n’étais qu’en secondaire 3, (et je n’avais aucune idée qu’est-ce que c’était la différence entre un aliment acide et un aliment basique…) bref, je n’avais aucune idée qu’à  partir de mes 22 ans, je recevrais mon premier diagnostic comme jeune femme atteinte de bipolarité. Plutôt, j’étais rendue maniaco-dépressive!

Disons que le terme semble sortir tout droit d’un film d’horreur pour mes jeunes 22 ans et j’étais à l’aube de vouloir débuter une carrière comme ingénieure chimique, mais le 15 mars 1999, fût un jour fatal. Je me souviens d’avoir demandé à l’infirmière qui m’attendait à l’entrée de l’Hôpital Louis Hyppolite Lafontaine s’il y avait des locaux à louer. Bizarre, me direz-vous? Oui. Mais, il faut comprendre qu’à l’époque, je travaillais trop, tout en essayant d’étudier à temps plein à l’Université de Montréal et je me cherchais une solution pour résoudre mes problèmes d’argent parce que les prêts et bourses, on ne va pas très loin avec cela!

Donc, je travaille au YMCA comme animatrice, surveillant-sauveteur, moniteur d’aquaforme, j’ai de l’énergie pour 10, mais mon sommeil est déficient. Je travaille aussi de nuit pour un foyer de groupe pour adolescentes à temps partiel et c’est la coordonnatrice qui finalement appellera au CLSC pour obtenir une consultation pour moi. De là, on me transféra vers l’hospice (c’était dans mon jargon de 1999) en taxi et là, je pleure à chaudes larmes, je disais que je voulais juste dormir et que je voyais juste des bonhommes verts sur les murs. Assez gros mon problème pour m’interner 6 mois. Ce qui marquera le début d’un long cheminement vers le rétablissement accompagné par le meilleur véhicule réadaptatif à Montréal : ReprendrePouvoir.org

Aujourd’hui, j’ai 35 ans et à l’heure actuelle, j’ai encore un problème chronique de sommeil. Et cela affecte mon rendement au boulot. Mais quel boulot peut-on faire lorsqu’on est atteint de bipolarité?  Usagère/travailleuse devenue Usagère/Conseillère au recrutement chez RP ?

C’est la QUESTION qui TUE! Comment combler mes 20 ans de montagnes russes de Curriculum vitae avec beaucoup de diplômes, dont encore un en progression, devant un employeur et ne pas lui raconter toute ma vie dans les moindres détails, parce que c’est passé et sous contrôle maintenant et comment faire les meilleurs choix?

Pat. Clavet avec tout l’Amour pour mes proches et ceux plus éloigné(e)s

 

 

Publicités
 

3 réponses à “Patricia au boulot- Chroniques part I

  1. Anonyme

    18 mai 2012 at 16:55

    Pour combler les trous dans C.V. ? Tu ne peux pas bien bien tourner autour du pot !!! C’est quand même incroyable qu’avec 1 personne sur 4 incluant les proches et les familles qui a un vécu émotionnel de la Santé Mentale…il y subsiste tant de tabous associés à seulement en parler !!!

     
  2. Patricia

    18 mai 2012 at 17:27

    Oui, et à en parler en entrevue qu’on a un problème de santé mentale, c’est assez pour faire terminer l’entrevue très vite! Donc, pour moi, en exposant mon parcours de travail, je pense faire un premier pas vers l’intégration des personnes avec des difficultés émotionnelles.sur le marché du travail comme Reprendre Pouvoir le fait.

     
  3. Anonyme

    18 mai 2012 at 17:56

    Tu n’es pas sérieuse ? Tu as eu l’audace d’en parler avec ton représentant d’employeur durant ton entrevue ? Qu’est-ce qu’ils t’ont répondu ?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :